L’évolution du taux de suicide durant la crise de COVID-19

Question parlementaire

6. Oktober 2020

Question parlementaire de nos député-e-s Josée Lorsché et Marc Hansen à Madame la Ministre de la Santé concernant l’évolution du taux de suicide durant la crise de COVID-19.

Dans un article publié récemment dans la revue médicale The Lancet, les auteurs s’inquiètent que «Les effets de la pandémie de Covid-19 sur la santé mentale seront peut-être profondes» et qu’ «Il y a un risque réel que le taux de suicide augmente.»

Alors que toutes les crises ne font pas forcément augmenter le taux de suicide dans la population concernée, les crises sanitaires sont parmi celles qui renferment ce potentiel. Par exemple, la grippe espagnole avait fait grimper le taux de suicide aux Etats-Unis. Plus récemment, à Hong Kong en 2003, l’épidémie de SRAS avait entraîné une forte progression des suicides chez les personnes âgées, dont notamment une augmentation de 15% dans la catégorie d’âge de plus de 65 ans. La peur d’être contaminé-e, de représenter une charge pour sa famille et surtout l’isolement sont énumérés comme causes essentielles.

En France, des experts mettent actuellement en garde que la deuxième vague du Coronavirus pourrait mener à une vague de suicides, en raison des conséquences indirectes de la crise sanitaire, de la dégradation de la situation économique, de la perte d’emploi et du risque de précarisation de la population active.

Dans ce contexte, nous aimerions poser les questions suivantes à Madame la Ministre :

  • Les données relatives aux suicides au Luxembourg déjà disponibles pour l’année 2020 montrent-elles une hausse par rapport à la même période des années précédentes?
  • Dans l’hypothèse d’une augmentation du taux de suicide, quels segments de la population sont les plus touchés ?
  • Quel est le bilan des numéros d’urgence d’aide psychologique comme SOS détresse, le Kanner- a Jugendtelefon, Réseau Psy etc ?
  • Quel est l’état d’avancement des travaux sur le plan national de santé mentale préconisé par l’accord gouvernemental 2018-2023 ?

Question parlementaire

 

 

All d'Aktualitéit

Gitt Member

Schreift Iech an

Ënnerstëtzt eis

Maacht en don