Recherche de cas de Covid-19 présents sur le territoire luxembourgeois avant le début présumé de l’épidémie

Question parlementaire

19. Mai 2020

Question parlementaire de notre député Marc Hansen à Madame la Ministre de la Santé au sujet de la recherche de cas de Covid-19 présents sur le territoire luxembourgeois avant le début présumé de l’épidémie.

Depuis que le monde médical a pris connaissance du fait que le Covid-19 provoque des lésions très typiques au tissu pulmonaire, il est devenu pertinent de s’intéresser aux rayons X et aux scanners de patients ayant contracté une pneumonie avant les premiers cas confirmés de Covid-19 en Europe

Ainsi, en France, les radiologues de l’hôpital Albert Schweitzer à Colmar ont procédé au  réexamen de 2.456 images aux rayons X de cages thoraciques. Les images, réalisées entre le 1er novembre 2019 et le 30 avril 2020, ont permis d’établir que des patients avec des lésions typiques de Covid-19 étaient déjà présents sur le territoire français au moins à partir du 16 novembre, donc un jour avant la confirmation du premier cas en Chine. A défaut de tests sérologiques, on ne peut pourtant pas dire à 100% que ces patients étaient bien atteints de Covid-19. Une étude épidémiologique en attente de publication du CNRS et de l’université Clermont-Auvergne semble pourtant confirmer les résultats de l’hôpital Albert Schweizer à Colmar.

Une autre piste suivie est celle de l’analyse rétroactive d’échantillons de tests prélevés sur des patients atteints de pneumonie. Cette méthode a également permis de confirmer qu’un des patients souffrait déjà de Covid-19 en date du 27 décembre 2019, donc un mois avant le premier cas confirmé en France.

La Direction générale de la Santé française est en train de développer une méthodologie afin de rechercher les origines de l’épidémie en Europe et de mieux comprendre son évolution. La DGS serait en contact avec plusieurs partenaires européens pour de mettre au point une stratégie commune de recherche.

Dans ce contexte, je voudrais poser les questions suivantes à Madame la Ministre :

 

1. Les images médicales des poumons et les échantillons de tests de patients souffrant d’une pneumonie avant l’arrivée présumée de Covid-19 sur notre territoire sont-ils analysés rétroactivement afin de déterminer si le Covid-19 sévissait déjà au Luxembourg avant le 29 février 2020 ? Serait-il intéressant de faire des tests sérologiques chez les patients avec des lésions typiques de Covid-19 sur les images médicales pour confirmer qu’ils étaient bien en contact avec le virus ?

2. Le Ministère de la Santé est-il en contact avec la DGS française au sujet du projet de recherche de l’origine de l’épidémie de Covid-19 en Europe ? Dans l’affirmative, quel sera le rôle du Luxembourg dans cette étude et quels moyens seront engagés afin d’y participer ?

Question parlementaire

All d'Aktualitéit

Gitt Member

Schreift Iech an

Ënnerstëtzt eis

Maacht en don