Les tensions récentes entre la Grèce et la Turquie

Question parlementaire

22. Juni 2020

Question parlementaire de notre députée Stéphanie Empain à Monsieur le Ministre des Affaires étrangères et européennes concernant les tensions récentes entre la Grèce et la Turquie.

Les relations gréco-turques sont historiquement très tendues, avec notamment le conflit concernant l’île de Chypre dans les années 1970 qui perdure toujours aujourd’hui. Plus récemment, les divergences concernant la zone économique exclusive en Méditerranée sont devenues une autre cause de tensions.

Malgré leur alliance au sein de l’OTAN, les tensions militaires entre la Grèce et la Turquie ne cessent d’accroître. Selon des reports dans la presse internationale, plusieurs incidents ont récemment eu lieu entre les forces armées des deux États à leur frontière, avec notamment des provocations de la part de la Turquie.

Face à cette potentielle mise en cause de l’intégrité d’un État membre de l’UE, l’Union européenne, et la France particulièrement, ont réitéré leur position que le droit international et le droit maritime doivent à tout moment être respectés.

Dans ce contexte, je voudrais avoir les renseignements suivants de la part de Monsieur le Ministre :

1. Quelle position Monsieur le Ministre défend-il à ce sujet au niveau européen ?

2. Quels sont les scénarios évoqués lors des discussions au niveau européen concernant l’évolution des tensions entre la Grèce et la Turquie ? Sur la base de ces discussions, Monsieur le Ministre estime-t-il qu’un conflit armé soit désormais considéré probable ?

3. Monsieur le Ministre est-il en contact avec l’ambassadrice de la Turquie au Luxembourg à ce sujet ?

4. Y a-t-il des discussions au niveau de l’UE sur quelles pourraient être les conséquences potentielles d’un conflit gréco-turque sur l’accord migratoire conclu en 2016 entre l’UE et la Turquie ? Dans l’affirmative, Monsieur le Ministre peut-il me donner des précisions en quoi ces discussions consistent ?


Question parlementaire

 

 

 

 

  1. Dans ce contexte, peut-il aussi préciser dans quelle mesure le destin des réfugiés présents sur le territoire de la Turquie est pris en compte dans ces discussions ?

All d'Aktualitéit

Gitt Member

Schreift Iech an

Ënnerstëtzt eis

Maacht en don