Les épisodes de grande chaleur et le plan national canicule

Question parlementaire

4. Juli 2022

Question parlementaire de notre député Marc Hansen à Madame la Ministre de la Santé concernant les épisodes de grande chaleur et le plan national canicule.

Selon le document « Stratégie et plan d’action pour l’adaptation aux effets du changement climatique au Luxembourg », le stress thermique plus fréquent provoqué par le changement climatique affecte la santé humaine. Ce stress touche principalement les personnes âgées, les enfants en bas âge et les malades chroniques vivant dans les agglomérations urbaines, où le nombre de nuits tropicales, dont l’effet négatif sur l’organisme agit également de nuit, augmente également.

Une étude berlinoise montre p. ex. qu’il existe une relation étroite entre le nombre de nuits tropicales et une hausse de la mortalité. Des nuits légèrement plus chaudes suffisent déjà à faire augmenter la mortalité de manière statistiquement significative (Fenner et al., 2015) »

Le 15 mai 2022, le Ministère de la Santé a rappelé à la population les bons gestes à respecter en cas de forte chaleur ainsi que la possibilité pour les personnes âgées de 75 ans ou plus, à autonomie limitée, peu entourées et sans aide de la part de l’assurance-dépendance, de s’inscrire ou de se faire inscrire pour bénéficier de visites de surveillance et d’aide à l’hydratation en cas de forte chaleur.

Etant donné que la multiplication des épisodes de forte chaleur risque de poser un défi à long terme pour la santé publique, j’aimerais poser les questions suivantes à Madame la Ministre :

  • Combien de personnes se sont enregistrées dans le cadre du plan canicule pour profiter des visites de surveillance depuis sa mise en place ? Les personnes à risques sont-elles informées de manière ciblée pour qu’elles s’inscrivent ? Dans quelle mesure les communes sont-elles impliquées dans le plan canicule pour informer les personnes à risque ?
  • Quel est le niveau de sollicitation du numéro d’appel mis en place au sein de la Direction de la Santé ?
  • Est-ce que les expériences des vagues de forte chaleur des années écoulées ont amené le Ministère à adapter le plan canicule ou à l’adapter pour le futur ?
  • Les statistiques relatives aux causes de décès ne recensent que très peu de cas de décès attribués à une forte chaleur naturelle. Le Ministère dispose-t-il d’informations complémentaires à ce sujet ? D’autres données, telles les hospitalisations, appels au 112 ou interventions du SAMU, voire une augmentation de la mortalité durant les épisodes de chaleur permettent-elles de dessiner un tableau plus détaillé de la problématique ?
  • Les statistiques relatives au décès ne devraient-elles pas, le cas échéant, être adaptées afin de mieux refléter le défi que posent les épisodes de grande chaleur ?

All d'Aktualitéit

Gitt Member

Schreift Iech an

Ënnerstëtzt eis

Maacht en don