Le fonds d’investissement pour l’entrepreneuriat agricole (Fonds ABC)

Question parlementaire

8. November 2022

Question parlementaire de notre députée Stéphanie Empain concernant le fonds d’investissement pour l’entrepreneuriat agricole (Fonds ABC), à Monsieur le Ministre de la Coopération au développement et de l’Action humanitaire.

La Coopération luxembourgeoise ayant initié l’idée de cet instrument d’investissement, fut également un des premiers contributeurs du Fonds ABC. Le Fonds était lancé en 2019 et est basé au Luxembourg. Il vise à stimuler le développement économique et social en zones rurales dans les pays en voie de développement via l’apport d’investissements aux micros, petites et moyennes entreprises (MPME) rurales et agricoles.

Lors du dernier débat sur la politique de coopération à la Chambre, Monsieur le Ministre avait expliqué que le fonds ABC est certifié sur leurs critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) par l’agence LuxFlag.

Dans ce contexte, je voudrais avoir les renseignements suivants de la part de Monsieur le Ministre :

  • Monsieur le Ministre, peut-il me fournir davantage d’explications en ce qui concerne la méthodologie de suivi et des critères ESG qui sont appliqués par le fonds ABC aux entreprises qu’il appuie ?

Selon mes informations, à part des entreprises ayant leur siège dans des pays en voie de développement, il existe aussi des entreprises qui ont leurs sièges aux États-Unis ou encore en Europe, et qui sont financées par le Fonds ABC.

  • Monsieur le Ministre peut-il confirmer cette information ? Dans l’affirmative Monsieur le Ministre estime-t-il que ces investissements s’alignent toujours avec les objectifs initiaux du fonds ?

Afin d’identifier des « PME prometteuses », offrant des investissements intéressants et susceptibles d’avoir un impact considérable, le gestionnaire du Fonds ABC collabore avec l’Alliance pour la Révolution verte en Afrique (AGRA). Cependant, le rapport « Fausses promesses » [1], émis par un ensemble d’organisations civiles internationales et d’organisations paysannes africaines, témoigne de progrès très limités pour atteindre les objectifs des programmes AGRA et même d’augmentations des taux d’insécurité alimentaire dans les 13 pays cibles d’AGRA.

  • Quel est l’avis de Monsieur le Ministre concernant ces critiques ? L’implication de l’AGRA dans le Fonds ABC peut-elle être justifiée ?

[1] https://www.fian.be/IMG/pdf/agra_fr_web_final.pdf

Question parlementaire

All d'Aktualitéit

Gitt Member

Schreift Iech an

Ënnerstëtzt eis

Maacht en don