La stratégie de relance dans le domaine de l’éducation non formelle

Question parlementaire

14. Juli 2021

Question parlementaire de nos députées Djuna Bernard et Josée Lorsché à Monsieur le Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement et de la Jeunesse ainsi qu’à Madame la Ministre de la Santé concernant la stratégie de relance dans le domaine de l’éducation non formelle.

Lors de la présentation du Rapport national sur la jeunesse 2020, l’importance du bien-être et de la santé mentale des jeunes a été l’un des points focaux. Dans ce contexte, le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse a souligné l’importance de l’éducation non formelle, désignant notamment les maisons de jeunes comme des « lieux de résilience et de soutien des jeunes ».[1] Or, l’éducation non formelle comprend toute une panoplie d’offres qui peuvent fonctionner comme des vecteurs de bien-être et de socialisation et ce d’autant plus en période de vacances scolaires estivales. Le cadre légal actuel ne prévoit plus de dispositions particulières pour les activités récréatives et ce sont donc les règles générales relatives aux rassemblements qui s’appliquent.

En date du 29 juin 2021, le « Plan de relance Sport 2.0 » a été présenté au public. Ce plan repose dans une mesure significative sur le constat que le bénévolat est l’épine dorsale de l’organisation sportive au Grand-Duché. Comme le bénévolat est aussi l’un des piliers  majeurs de l’éducation non formelle, il existe actuellement un nombre de questionnements et de défis similaires à ceux qui se posent dans la monde sportif. Dans la mesure où l’éducation non formelle concerne notamment les enfants et les jeunes, il y existe d’autant plus de défis en ce qui concerne le « CovidCheck » de personnes non vaccinées. Les tests antigéniques rapides sont un élément important dans ce contexte. Les enfants et jeunes sont d’ailleurs habitués à leur utilisation, puisqu’ils sont utilisés systématiquement dans le domaine de l’éducation formelle.

Dans ce contexte, nous voudrions poser les questions suivantes à Madame et Monsieur les Ministres :

 Le ministère de l’Éducation, de l’Enfance et de la Jeunesse envisage-t-il de communiquer un aperçu synoptique des mesures sanitaires légales ainsi qu’éventuellement des consignes additionnelles à respecter lors des différentes activités de l’éducation non formelle à l’intérieur et à l’extérieur à tous les acteurs du secteur conventionné? Y a-t-il, respectivement y aura-t-il des outils tels qu’une foire aux questions, des webinaires ou autres échanges avec le secteur ?

  • Quelle est la politique d’achat et de distribution de tests antigéniques rapides envisagée par le gouvernement pour les mois à venir ? Les stocks seront-ils maintenus, voire adaptés en fonction de la demande ?
  • Les associations et structures de l’éducation non formelle se verront-elles attribuer des tests antigéniques rapides afin de pouvoir effectuer le système « CovidCheck » ? Dans l’affirmative, les associations et structures indépendantes de l’État recevront-elles également un contingent de tests, ou un soutien financier en vue de leur achat ? Dans l’hypothèse d’une distribution de tests, quels en seront les délais et modalités pratiques?
  • Par quels moyens Monsieur le Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse envisage-t-il de soutenir les associations et structures locales relevant de l’éducation non formelle, compte tenu du fait qu’un nombre de jeunes ont certainement perdu l’habitude de les fréquenter depuis le début de la pandémie ?
  • Monsieur le Ministre envisage-t-il d’établir un plan de relance similaire à celui du sport dans le domaine des maisons de jeunes ainsi que des autres structures et associations de l’éducation non formelle ? Le partage de consignes et de bonnes pratiques, voire la mise en place d’un soutien financier spécifique sont-ils envisagés ?

 

Question parlementaire

 

[1] https://gouvernement.lu/fr/actualites/toutes_actualites/articles/2021/06-juin/16-rapport-national-jeunesse.html

All d'Aktualitéit

Gitt Member

Schreift Iech an

Ënnerstëtzt eis

Maacht en don