La reconnaissance d’une infection au SARS-COV-2 comme équivalent à une dose vaccinale

Question parlementaire

6. Januar 2022

Question parlementaire de notre député Marc Hansen à Madame la Ministre de la Santé concernant la reconnaissance d’une infection au SARS-COV-2 comme équivalent à une dose vaccinale.

L’Europe est actuellement aux prises de la vague au variant Omicron et les campagnes de vaccination pour administrer la troisième dose vaccinale « booster » n’ont, pour la plupart des pays, pas réussi à accompagner voire devancer le rythme des nouvelles infections. Alors que nombre de personnes sont infectées avant d’avoir pu se faire administrer leur dose « booster », certains pays dont l’Allemagne reconnaissent désormais une infection intervenue après un schéma vaccinal de base complet comme équivalent à une dose vaccinale, permettant ainsi aux personnes concernées d’avoir accès à leur certificat vaccinal « booster ».  Les Pays-Bas quant à eux reconnaissent une infection comme équivalente à une dose vaccinale si celle-ci intervient avant le début de l’immunisation par voie vaccinale.

Dans ce contexte, je voudrais poser les questions suivantes :

  • Madame la Ministre compte-t-elle rendre possible la reconnaissance d’une infection au SARS-CoV-2 comme équivalente à une dose vaccinale « booster » si elle survient dans un délai défini ?
  • Dans l’affirmative, combien de doses de vaccin pourraient être économisées ?
  • Les personnes concernées pourraient-elles bénéficier du certificat CovidCheck selon les mêmes modalités que les personnes ayant reçu leur dose « booster », c’est-à-dire pour une durée illimitée, conformément aux consignes européennes actuellement en vigueur ?
  • De manière générale, ne serait-il pas souhaitable de généraliser la reconnaissance d’une infection comme équivalente à une dose de vaccin et ce indépendamment du fait que cette infection se substituerait à la 1e, 2e ou 3e dose ?

Le graphique des taux d’incidence des personnes testées positives que le gouvernement publie quotidiennement sur son site internet covid19.public.lu, permet d’illustrer la variation de l’incidence selon le statut vaccinal des personnes testées positives.

  • Afin de mieux visualiser l’efficacité vaccinale, ne serait-il pas judicieux de ventiler dans ce graphique les courbes des personnes à schéma vaccinal de base complet et des personnes ayant reçu un « booster » ?

Question parlementaire

All d'Aktualitéit

Gitt Member

Schreift Iech an

Ënnerstëtzt eis

Maacht en don