Financement d’un test génique lors d’un diagnostic de cancer du sein

Question parlementaire

23. September 2021

Question parlementaire de nos député-e-s Marc Hansen et Josée Lorsché à Madame la Ministre de la Santé et à Monsieur le Ministre de la Sécurité sociale au sujet du financement d’un test génique lors d’un diagnostic de cancer du sein.

Depuis 2018, la Fondation Cancer finance des tests d’expression génique dont le coût s’élève à 3.200 euros et qui ne sont pas pris en charge par la Caisse Nationale de Santé. Le nombre de tests financés est en augmentation constante.

Ces tests d’expression génique, réalisés sur les cellules cancéreuses de la tumeur du sein après une opération ou une biopsie, sont destinés à analyser plusieurs gènes différents, l’objectif étant de détecter dans quelle mesure le cancer est agressif et risque de se propager ou de réapparaître. Ces tests constituent une forme de médecine personnalisée permettant à une femme de savoir plus sur le cancer dont elle est touchée et d’adapter dès lors son traitement. Ainsi, les médecins peuvent d’une part utiliser les résultats de ces tests pour savoir quelles patientes doivent le plus probablement être soumises à une chimiothérapie après la chirurgie mammaire. D’autre part, le test génique peut permettre aux médecins d’avoir des informations quant aux cas dans lesquels un traitement par chimiothérapie peut être évité.

Compte tenu de ce qui précède, nous aimerions poser les questions suivantes à Madame et Monsieur les Ministres :

  • Pour quelles raisons les tests géniques ne sont-ils actuellement pas pris en charge par la CNS ?
  • Quel est le pourcentage de cas dans lesquels le test génique permet d’éviter un traitement par chimiothérapie ?
  •  Quel est le coût budgétaire occasionné par la chimiothérapie et qui est à charge de la CNS ?
  • N’est-il toujours pas envisagé que la CNS prenne en charge des tests géniques sur ordonnance médicale ?

Question parlementaire

All d'Aktualitéit

Gitt Member

Schreift Iech an

Ënnerstëtzt eis

Maacht en don